Japon : onze entreprises s'unissent pour développer la filière hydrogène


La grande question qui se pose. Qu'attendent la France et ses industriels pour équiper progressivement le pays de véhicules propulsés par des piles à combustible ?

.

« Au Japon, un groupement de onze entreprises, dont les constructeurs Honda, Nissan et Toyota et la branche japonaise du groupe français Air Liquide, viennent de signer un protocole d’accord visant à accélérer le développement des stations à hydrogène sur le territoire.
Alors que le développement des voitures à hydrogène n’en est encore qu’à ses débuts, onze entreprises¹ viennent de conclure un protocole d’accord pour favoriser la création d’un réseau de stations de ravitaillement au Japon.

 

Révélée par le gouvernement japonais en mars 2016, celle-ci ambitionne de déployer quelque 160 stations et 40.000 véhicules à pile à combustible à travers le pays d’ici à 2020. A horizon 2030, l’objectif est de 800.000 véhicules. Un challenge de taille puisque le parc japonais de voitures à hydrogène se limite aujourd’hui à quelque 2000 exemplaires…»

 

L'article complet sur Automobile-propre.com

commentaire(s)