Le UN doit reprendre sa place avant le DEUX


Un message lumineux par Sandrine Amaya Morisson

.

Ma perception du collectif n’est pas forcément le mouvement d’un groupe à l’unissons, non c’est une conscience plutôt qu’un état. Car en effet lorsque nous vivons dans l’ESPRIT du groupe de l’union, on invite chaque être UNIQUE à marcher à côté de l’autre, des autres.

J’aime cette notion de TRIBU car chaque personne a son propre rôle, sa propre connaissance et sa propre vérité, mais lorsque je porte un regard sur la société actuelle (que nous appelons l’ancien monde) tout le monde vibre sous un format donné, dicté, extérieur à soi.

Et lorsque j’entends parler du Nouveau Monde, j’ai ce ressenti que c’est ce même groupe qui se déplace dans un autre monde attaché, lié à ce même concept.

Dans ces messages que mes guides me font parvenir depuis 2012, il est de tout couper, rompre avec son mode de fonctionnement, de schémas, afin que le UN reprenne sa place avant le DEUX etc…

L’univers fonctionne ainsi, si nous reconnaissons des points existants alors on peut voyager de l’infiniment petit à l’infiniment grand… C’est là que la quantique se trouve.

Et le problème de notre société c’est que nous ne connaissons pas ces points, c’est à dire nous, SOI, le UN, nous ne connaissons qu’un ensemble de points, le groupe, le collectif.

C’est comme si nous regardions le ciel et qu’on ne parlait que du ciel sans se rendre compte des milliers d’étoiles, de planètes qui le constituent.

Se mettre à nu, RENAITRE fait partie de la mouvance actuelle, c’est très tendance et facile et c’est là que les gens se leurrent, nous sommes en initiation permanente et aujourd’hui c’est uniquement le prolongement d’un enseignement et non une renaissance.

« Ça y est j’ai changé !!! »

Qu’est-ce que cela veut dire profondément ?? j’ai changé de place ?! d’endroit ?! De lieu ?! Quelle véritable résonance dans cette phrase ? Une fuite, un détournement mental de nos vieux schémas ? On ne peut pas parler de changement dans un CORPS véritable (Corps, âme et esprit), non, on grandit tout simplement.

Un arbre change-t-il au cours de sa vie ? non il croît comme tout être vivant. Et grandir c’est l’équilibre, l’harmonie qui annonce des pensées nouvelles, des actes nouveaux, c’est là que le changement intervient et non en premier lieu. Encore une fois on se trompe de « POINT » de référence.

Le changement commence par la vérité avec soi-même, son SOI véritable et cela met des années, voir une vie et bien d’autres peut-être ?!

Je fais partie de ces gens qui, en toute humilité, ont du mal à parler du nouveau monde car les nouveaux codes ne peuvent pas être perçus, en si peu de temps, si je n’ai pas fait un vrai nettoyage en profondeur en moi.

Donc je me définis comme une vibration qui se déplace dans un mouvement inscrit, et avant de découvrir les nouvelles vibrations il va falloir accepter de faire du sur place et de vibrer dans une verticalité intérieure afin de vibrer de nouveau à l’horizontalité pour un monde AUTRE.

Notre travail est de se définir dans un axe solide pour recevoir de nouvelles fréquences qui pourront nous faire vibrer autre part, autrement.

Il faut se percevoir dans notre lumière, telle une étoile que nous pouvons visualiser et qui, entre autres, a permis à la cosmologie d’exister, aux mathématiques et nombreuses sciences.…

Et ce monde AUTRE n’est pas nouveau, il est là en gestation en nous, inscrit dans notre ADN, qui signifie notre vrai Acte de naissance. Et c’est ici que le sacré prend place dans notre toute-puissance UNIQUE.

Sandrine Amaya Morisson

commentaire(s)