Changeons le monde avec bienveillance, humour, et détermination!

Mettre Biden aux commandes, c'est commettre un coup d'Etat contre le peuple


Laisser Biden s'installer à la Maisons Blanche, c'est accepter un gouvernement qui gouvernera pour la seule Classe dirigeante. Accepter un coup d'état allant systématiquement contre les intérêts du Peuple !

.
METTRE BIDEN AUX COMMANDES DES USA : C'EST GOUVERNER CONTRE LES INTERETS DU PEUPLE !
 
1°)-Excellente analyse de notre ami Dominique Kern :
 
REMETTRE AUX COMMANDES DES USA DES REPRESENTANTS DIRECTS DE L'ETAT PROFOND, COMME BIDEN, c'est à dire le clan Obama Clinton, EST PLUS QU'UNE DEMARCHE PROBLEMATIQUE ... C'EST UN COUP D'ETAT, DIRECTEMENT CONTRE LE PEUPLE BLANC D'ORIGINE EUROPEENNE QUI A PEUPLE LES USA AU 19e SIECLE...
 
C'est entériner une division du pays entre les communautés noires , blanches et hispaniques...
 
C'est permettre de gouverner contre les intérêts du peuple qui a construit ce pays avec sa sueur...
 
Il le dit très clairement Biden qu'il veut favoriser les entrepreneurs noirs et hispaniques au détriment des petits blancs, qu'il déteste ... Il justifie à priori l'envahissement par des groupes minoritaires, qu'il a lui même manipulés, lui ou son ami Georges Soros, contre la masse des manifestants pro Trump, qui étaient dehors à plusieurs centaines de milliers ( 2 millions)...
 
MAINTENANT LA HACHE DE GUERRE, entre les deux camps, est déterrée... Je pense qu'elle l'était déjà avant ... Depuis bien avant 2017 et l'élection de Mr Donald Trump qu'ils n'ont pu empêcher déjà à l'époque !
 
POURQUOI TOUTE CETTE PANIQUE ?
 
L'état profond panique aujourd'hui, parce qu'il n'a plus le contrôle de la rue...
 
Parce qu'il ne contrôle plus les groupes qui se construisent contre lui ... C'est ce qu'il veut détruire.
 
Bien sûr Trump s'appuie sur le pays profond qui charrie aussi le pire.
Bien sûr il veut construire un populisme enraciné dans le pays !.
Bien sûr il n'est pas, Mr Trump, le garant de la réunification de la masse du peuple de ce pays, MAIS S'APPUIE —T IL UNIQUEMENT SUR LES PRIMO ARRIVANTS ?
.
Rien n'est moins sûr et les rodomontades de la droite autour des "démocrates" (qui est le parti des anciens esclavagistes du sud), le fait de vouloir voter un nouvel impeachment, prouve l'immense crise qu'ils sont incapables de résoudre ... A eux seul ... Sans reconstruire, ce qu'ils ne veulent surtout pas...
 
Mr TRUMP est le produit de la crise, comme le dit si bien Miret Zaki. Sans cette immense crise, un homme comme Mr Donald Trump n'aurait jamais pu, ou eu besoin, d'émerger ...
 
C'est un peu la même chose que ce qui c'est passé avec Vladimir Poutine en Russie ...
 
C'est pour ça que je pense que l'aventure Trump, et le Trumpisme, ce n'est pas terminé...
 
QUE CA VA MÊME S'AMPLIFIER, très très vite ...
 
ILS N'ONT PAS ETE ECRASES LES TRUMPISTES, ET LES ELECTIONS SE SONT REVELEES ETRE UNE FARCE QUI NE PEUT ÊTRE GAGNEE QUE PAR LA TRICHERIE, LA CORRUPTION ET LA FRAUDE. AVEC LA COMPLICITE DE PAYS QUI AVAIENT INTERÊT A LA TRICHERIE ! ... Allemagne, France, Chine ...
 
45% des électeurs de Trump trouve normal ce qui c'est passé le 6 janvier au capitole ! .
 
2°)- Brigitte Pascall : Comme écrit très bien Domi, Trump est le produit "dialectique" de la surpuissance de l'Etat profond contrôlant tous les pouvoirs aux Etats-Unis : politique, économique, médiatique, culturel (Hollywood), etc. Mais aussi en Europe, via Merkel et Macron. C'est un phénomène généré en réaction à la suprématie de la CIA, depuis l'assassinat de John Kennedy.
 
Johnson, Nixon ...,Clinton, Obama qui se sont succédés depuis lors n'ont eu de cesse de gouverner au profit de al Classe dirigeante. Contre les intérêts du Peuple états-uniens : notamment en laissant filer sciemment, volontairement la courbe du chômage. Et à présent en s'en prenant à la survie de la Classe moyenne longtemps protégée elle-même, comme le dénonce avec lucidité Robert Kennedy junior dans un discours du 27 août 2020. Même analyse en France avec une succession de politiques libéraux et la paupérisation hélas déjà bien avancée de la société française.
 
Trump est une figure politique en rupture avec cette politique du Mensonge et de l'écrasement des classes populaires. Toute la question est de savoir jusqu'où il veut véritablement mettre fin à la puissance de l'Etat profond. Ou s'il s'accommodera d'alliances secrètes avec le camp démocrate, jamais formulées à voix haute : un peu à la façon du Général de Gaulle en 1845 avec les vichyssois, lorsqu'il a refusé de les emprisonnés, au prétexte fallacieux, qu'il n'y avait pas assez de place dans les prisons.. . Après tout, il fait partie du même corps social que Biden.
 
Et jusqu'où il veut aussi un Peuple prospère, où chacun aura une vie joyeuse et décente.

commentaire(s)