Sur le rôle ambigu de Mélenchon après le premier tour des présidentielles 2017


Article rédigé par Cyrille Cacciatori, Clémentine Langlois et Brigitte Bouzonnie. Dès le lendemain du premier tour en 2017, Mélenchon a ouvert un site, proposant à tous ceux qui en étaient témoin, de compiler toutes les preuves de la fraude. Il y en avait des tonnes. Des bulletins perdus, assesseurs

.
 
1°)- Cyrille Cacciatori : Dès le lendemain du premier tour en 2017, Mélenchon avait ouvert un site qui proposait à tous ceux qui en étaient témoin, de compiler toutes les preuves de la fraude. Il y en avait des tonnes. Des bulletins perdus, des assesseurs qui disparaissaient avec des valises de bulletins, de grandes villes comme Lyon qui avaient 0% d'abstention...
 
Le pire : des disparités entre les publications des résultats en mairie et le ministère, des transferts de voix de Asselineau et Mélenchon vers macron...
 
Souvenez vous de Fillon qui dénonçait l'existence d'un cabinet noir à la place Beauvau. Les journalistes se moquaient alors qu'en 2016 ils étaient tous très fiers de la sortie du bouquin "bienvenue place Beauvau " qui dénonçait son existence.
 
Mélenchon et Asselineau existent politiquement depuis 10 ans avec leurs parties, Macron depuis à peine 6 mois en 2017. Le score officiel de ces 3 là est mathématiquement et statistiquement impossible.
 
Puis, les bureaux de Mélenchon ont été perquisitionnés sur ordre du parquet... Ses ordinateurs saisis...
 
2°)-Brigitte Pascall : Pardon, je rectifierai un peu les faits, pour les avoir vécus de près sur Facebook.
 
2.1°)-JLM avait la possibilité de saisir le Conseil Constitutionnel dans un délai de 48 heures : il ne l'a pas fait, point barre. Comme disait Sartre : "il doit assumer ses gestes".
 
2.2°)-De notre côté, nous (simples facebookiens) avons rassemblé des signatures pour saisir le Conseil Constitutionnel, mais de façon insuffisante : 15 000 de mémoire. Voilà pourquoi nous avons été obligés de laisser tomber.
 
2.3°)- En tout état de cause, la fraude ne venait pas des cartes d'électeurs doubles (500 000), mais du logiciel Dominion, qui avait un algorithme favorable à Macron : 1,25. Défavorable à Mélenchon, Fillon, etc : O,75.
 
J'ai parlé de ce problème à Mark Markus en MP. Il m'a expliquée comment Macron avait siphonné systématiquement les autres listes concurrentes, y compris le FN (même écurie que Macron : Rothschild). Je suppose même que Macron a pompé les petites listes : NPA, UPR, qui ont fait des chiffres anormalement bas : 1% pour l'UPR, malgré la vitalité intellectuelle de ce mouvement. 0,5% pour le NPA, quand Olivier Besancenot atteignait 9% des voix.
 
Donc, la recherche de fraudes "classiques" "à l'ancienne" de JLM était presque risible, vu que tout s'est passé par informatique.
 
Trump aura eu l'immense rôle historique de nous expliquer "comment" Macron est arrivé par ruse à l'Elysée.
 
3°)- Cyrille Cacciatori  :entièrement d'accord sur le méluche : il a fini par se coucher. Les preuves de cette fraude il les à eues en main. Soit, il n'en à rien fait sciemment, soit il n'a rien pu faire.
 
Attention, il y a les preuves à l'ancienne récoltées et constatées par les gens chacun de leur côté, et les preuves de fraude par informatique qui restaient invisibles, donc plus difficiles à traiter.
 
Oui il a fallu un mec comme the Donald qui, bien entouré par ses agents des services secrets, ont patiemment mis en place le piège auquel nous assistons. À moins de regarder autre chose que la tyélévision bien sûr.
 
4°)-Clémentine Langlois : Et ne pas oublier le rôle « crucial » de son conseiller spécial et conseiller d’état sur le sujet, le cher Bernard (PIGANOL)..., Président de l’association "l’ère du peuple" visé dans le cadre des perquisitions...sur les (de mémoire) 230 réclamations validées sur les (de mémoire) 230 réclamations validées suite aux législatives sur les 577 circonscriptions, 150 rien que pour la « mienne » USA-Canada...
 
j’aurais un livre à écrire sur le sujet tellement les faits sont rocambolesques...…

commentaire(s)