Changeons le monde avec humour et détermination!

Peut-on avoir confiance en BIG PHARMA ?


Voici quelques vidéos et articles qui permettront aux internautes de pouvoir réfléchir sur cette santé qui d'un côté soigne et de l'autre pratique d'une manière très obscure la médecine.

.

Cash investigation - Les vendeurs de maladies (Intégrale)

Cash investigation - Implants : tous cobayes ? (Intégrale)

L’OMS dans les griffes des lobbyistes - Documentaire ARTE

Vaccins : le coup de gueule d'un pharmacien

 

Les non vaccinés ne présentent aucun risque pour la collectivité

https://www.nexus.fr/video/sante/non-vaccines-ne-presentent-risque-collectivite/

Le blog de l’immunologiste Tetyana Obukhanych

https://www.tetyanaobukhanych.com/

État de la vaccination et santé des enfants et des adolescents
Résultats de l'enquête allemande sur la santé des enfants et des adolescents (KiGGS)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3057555/

Résultats

Des données précieuses sur les vaccinations étaient disponibles pour 13 453 sujets âgés de 1 à 17 ans issus de familles non immigrées. 0,7 % d'entre eux (intervalle de confiance de 95 % : 0,5 %-0,9 %) n'ont pas été vaccinés. La prévalence au cours de la vie des maladies évitables par la vaccination était nettement plus élevée chez les sujets non vaccinés que chez les sujets vaccinés. Les enfants non vaccinés âgés de 1 à 5 ans ont présenté un nombre médian de 3,3 (2,1-4,6) maladies infectieuses au cours de l'année écoulée, contre 4,2 (4,1-4,4) chez les enfants vaccinés. Chez les 11 à 17 ans, les chiffres correspondants étaient de 1,9 (1,0-2,8) (non vaccinés) contre 2,2 (2,1-2,3) (vaccinés). La prévalence à vie d'au moins une maladie atopique chez les enfants de 1 à 5 ans était de 12,6 % (5,0 %-28,3 %) chez les enfants non vaccinés et de 15,0 % (13,6 %-16,4 %) chez les enfants vaccinés. Chez les enfants plus âgés, l'atopie était plus fréquente, mais sa prévalence ne dépendait pas du statut vaccinal : chez les 6-10 ans, les chiffres de prévalence étaient de 30,1 % (12,9 %-55,8 %) chez les enfants non vaccinés contre 24,4 % (22,8 %-26,0 %) chez les enfants vaccinés, et les chiffres correspondants pour les 11-17 ans étaient de 20,3 % (10,1 %-36,6 %) contre 29,9 % (28,4 %-31,5 %).

Un carnet de vaccination bientôt injectable sous la peau ?

https://www.charentelibre.fr/2019/12/19/un-carnet-de-vaccination-bientot-injectable-sous-la-peau,3534059.php

Des ingénieurs du MIT ont inventé des nanoparticules injectables sous la peau qui émettent une lumière fluorescente invisible à l’œil nu mais visible par un smartphone. Elles pourraient un jour servir à confirmer que la personne a bien été vaccinée.

Financés par la Fondation Bill et Melinda Gates, espèrent les tester sur des humains en Afrique dans les deux prochaines années, explique la coauteure Ana Jaklenec, ingénieure biomédicale de MIT.

commentaire(s)