Changeons le monde avec humour et détermination!
ATTENTION !!! Cette ZOne soutient le #FREXIT, le #RIC en toutes matières, les #GiletsJaunes, les souverainetés, la liberté d'expression, la sauvegarde de l'environnement naturel, la démocratie directe... Si vous avez un problème avec ça, veuillez quitter cette ZOne au plus vite. Une morsure de ZOneur peut très vite s'infecter ;)

Des personnes comme tout le monde... L'histoire de leur passion - La passion de Luc


Des personnes comme tout le monde... Mais qui vivent pleinement leur passion

.

Luc a créé la Ligue des Optimistes : convaincu que le monde a besoin de sourires et d’enthousiasme, Luc a dit stop aux râleurs, à la déprime et à la morosité en créant cette ligue, qui compte plusieurs milliers de membres, illustres ou inconnus. Il a inventé le concept de l’Optimistan, un était métaphorique dont les membres de l’association sont les citoyens. Ils reçoivent d’ailleurs tous un passeport. La capitale est établie chaque année dans une autre ville et on y organise le congrès mondial de l’optimisme. Si l’association a d’abord attiré de nombreux intellectuels, elle est ouverte à tous puisque la cotisation est de 30 euros. Aujourd’hui, il compte 3,500 membres mais Luc espère arriver rapidement à 10,000. En collaboration avec d’autres associations ils organisent différentes activités : une chorale, des conférences, des soirées à thème… Leur but n’est pas de convaincre les pessimistes, les cyniques et les sceptiques qu’ils ont tort mais plutôt de dire aux enthousiastes que s’ils se réunissent, ils peuvent, ensemble, élever l’énergie positive du monde. Mais qu’est-ce qui a poussé Luc à se lancer dans cette aventure ? « Quand mes enfants étaient petits et râlaient parce qu’il pleuvait, je leur disais de se réjouir devant un beau jour de pluie ! Ils ont fini par me reprocher mes belles idées et m’ont donc poussé à poser des actes. Ce que j’ai fait en créant la ligue en 2005. Pour aller plus loin dans ma démarche, je projette aussi de créer une station de radio sur internet, invitant des enseignants à partager leurs connaissances avec des enfants du monde entier. Je suis convaincu que l’éducation et le partage de la connaissance permettraient de sauver le monde. Aujourd’hui, certains membres inscrivent leur enfant dès la naissance ! Suis-je toujours optimiste ? Non, bien sûr. L’optimisme ne protège pas de grands chagrins de la vie mais on peut décider de vivre dans la positivité. Je ne sais pas si on naît optimiste, mais en tout cas, on peut le devenir ! » Ellie Maervoet